En Afrique, le Pentagone change de cap pour affronter la Chine et la Russie




Le Pentagone fait sa revue des troupes en Afrique. Le Département de la défense a annoncé, mercredi, que près de 800 soldats seraient remplacés par des « instructeurs » chargés de former des forces africaines locales au combat. Selon Nicole Vilboux, chercheuse spécialiste des États-Unis, cet échange illustre le changement de stratégie militaire américaine, désormais centrée sur la menace chinoise et russe. Entretien.



Source link