Au Cameroun, la crise s’enlise




Le président camerounais Paul Biya a créé la surprise, samedi, en faisant libérer son grand rival Maurice Kamto et 102 de ses partisans. Le chef d’État, 86 ans dont trente-sept au pouvoir, fait face à une crise sans précédent dans son pays. D’un côté la mobilisation de l’opposition politique s’intensifie, de l’autre le conflit avec les militants indépendantistes des régions anglophones se durcit.



Source link