Football: «Tata» Brown, un héros argentin méconnu




L’Argentine pleure un de ses champions du monde de 1986, José Luis Brown, décédé à l’âge de 62 ans des suites d’une longue maladie. S’il ne faisait pas partie des « stars » de l’équipe de Carlos Bilardo, « Tata » Brown était en revanche un référent dans la défense « albiceleste » et il avait tout de même signé un but en finale, face à l’Allemagne.



Source link