La Maison Dorcas : le sport pour dépasser le viol




Le sport n’est pas seulement une terre d’émancipation des filles. Il peut aussi avoir des vertus thérapeutiques voire même, permettre une véritable renaissance après un traumatisme.Écoutez Laurence Fisher, triple championne du monde de karaté, nous raconter son expérience avec le Dr Denis Mukwege en RDC. C’était sur RFI, dans l’émission « 7 milliards de voisins » présentée par Emmanuelle Bastide.« Le sport n’a pas à produire des héroïnes ! Qu’il nous procure des compagnes gaies avec moins de vapeurs et ce sera tant mieux pour tout le monde » s’exprimait ainsi Pierre de Coubertin, créateur des Jeux Olympiques modernes, au début du XXe siècle. Aujourd’hui, si les discours ont évolué, le combat n’est pas encore gagné. Certes, les femmes pratiquent de plus en plus une activité sportive, mais elles demeurent encore trop peu visibles et minoritaires dans le sport professionnel. Certaines activités sont même très fermées aux femmes. Football, rugby, karaté, boxe, sont encore dominés par les hommes.Pourtant le sport permet de s’affranchir des traditions, de se confronter à la mixité, et même de réhabiliter le corps après un traumatisme. Comment mieux intégrer les filles dans le monde du sport ? Comment expliquer ce plafond de verre ? Éléments de réponses en écoutant intégralement l’émission ici : http://www.rfi.fr/emission/20190513-le-sport-une-terre-emancipation-filles



Source link