Le président de la CAF rejette les accusations de corruption et de harcèlement




Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, a nié s’être rendu coupable de corruption et de harcèlement sexuel, ce 17 avril 2019, auprès de Jeune Afrique. Selon l’agence Reuters, l’ex-Secrétaire général de la CAF, Amr Fahmy, a envoyé un dossier d’accusations contre le Malgache à la Fédération internationale de football, avant que l’Egyptien ne soit écarté de ses fonctions de chef de l’administration.



Source link