Les sommets alpins fragilisés par la fonte du permafrost



Première publication : Dernière modification :

Texte par :

Sylvain ROUSSEAU

|
Catherine NORRIS TRENT

À l’heure de la COP24, France 24 se penche sur l’impact du réchauffement climatique en France. Dans les Alpes, la fonte du permafrost provoque de plus en plus d’éboulements. Une menace importante pour les villes de la région.

Dans les montagnes des Alpes, la fonte des glaciers illustre depuis des dizaines d’années le réchauffement climatique. Mais un autre indice, plus insidieux, alarme lui aussi les spécialistes : la fonte du permafrost, ce sol gelé qui sert de ciment aux roches des montagnes.

Lorsque ce permafrost se réchauffe, les roches se désolidarisent, et provoquent des éboulements. Sur la mythique face ouest des Drus, où 265 000 mètres cubes de roche se sont déstabilisés sur 700 mètres de haut à la fin de l’été 2005.

La dégradation du permafrost représente également un danger pour les villes des vallées. En août 2017, à Bondo dans les Alpes suisses, un éboulement a déclenché une coulée de boue. Bilan : huit morts et un village ravagé.

Voyez ce quatrième épisode de la série COP24 sur l’impact du changement climatique en France.

>> Épisode 1 de la série COP 24 : La Camargue menacée par le réchauffement climatique

>> Épisode 2 de la série COP 24 : Avec l’hydrolienne, l’île d’Ouessant à la pointe de la transition énergétique

>> Épisode 3 de la série COP 24 : Les vins français menacés par le réchauffement climatique

Texte par :

Sylvain ROUSSEAU

|
Catherine NORRIS TRENT



Source link